choquequirao0
2017: Vue de l'Usno, Choquequirao, Pérou.
fond
Randonner à Choquequirao
Lundi 19 Juin 2017
Choquequirao est un site archéologique inca situé non loin du Machu Pichu (à vol d'oiseau) resté longtemps
caché puisque jamais découvert par les conquistadors espagnols. Ce n'est que depuis 1986 qu'il est ouvert au public ...
Isolé dans les Andes péruviennes et uniquement accessible à pied, il n'en demeure pas moins un site d'exception.
Autant être clair: la randonnée est relativement ardue: les pentes sont presque toujours raides, les dénivelés importants, la piste est très poussiéreuse et encombrées de cailloux sur lesquels il est facile de rouler dans les phases descendantes. Il faut aussi rajouter que tout le long du trajet, vous êtes escortés de sandflyes, moustiques et autres insectes tous autant affamés, et pour qui vous représentez un repas de choix ...

Du village de Cachora, on peut louer les services d'un guide et/ou de muletiers (arrieros). Pour notre part, nous avions un contact: Nancy, qui a conduit plusieurs familles françaises ces derniers mois, avec uniquement des retours favorables. Nous sommes donc naturellement partis à sa recherche. Sa maison (en ocre jaune) se situe à 50m du parc central, et fait face à l’hôtel "Casa de Salkantay". Possibilité de se garer sans problème le long du parc, nous y avons laissé stationné le Gros Schtroumpf les 5 jours sans problème (poste de police juste en face).

En Juin 2017, Nancy propose les tarifs suivants:
- 40 sol / jour pour l'arriero
- 35 sol / jour par mule
- 45 sol la location d'une tente 4 places pour 5 jours
- 40 sol la location d'une tente 2 places pour 5 jours
- 35 sol le taxi pour rallier le départ de randonnée situé 12 km plus loin. (Nous avons négocié directement le retour à 25 sol ...)
Le prix du boleto pour accéder au site est désormais de 60 sol /pers, il était gratuit pour les enfants.
Quelques suggestions utiles pour le trek :
- Avoir les jambes et bras couverts et crème anti-sandflyes pour tout ce qui n'est pas protégé (du fait de toutes les bestioles affamées qui vous attendent), chapeau (le soleil tape aussi fort à 1.500m qu'à 3.000) et bonnes chaussures ...
- Être muni de bâtons de marche qui aident aussi bien dans les descentes glissantes que dans les montées ardues.
- Ne pas lésiner sur l'eau, les points d'eau (non potable) ne sont pas si nombreux (un seul entre le mirador et Chiquisca) et pouvoir la filtrer pendant la durée du trek.
- Naturellement, on ne saurait vous recommander d'engager Octavio comme muletier ...

 Dernière info:
Possibilité de faire un trek de 7-8 jours de Cachora jusqu'au Machu Pichu, de toute évidence de nombreuses agences le propose à partir de Cusco.
Le pont qui traverse l'Apurimac, et le camp de Playa Rosalina
filtrage de l'eau sur le trajet retour de Choquequirao
Départ de randonnée
Informations minimalistes le long du sentier, sans toutefois porter préjudice tant il est évident.
Juste avant d'apercevoir 2 condors ... malheureusement trop rapides pour les appareils photo ...
choquequirao1 choquequirao2 choquequirao3 choquequirao4 choquequirao7 choquequirao5
Précédent
Suivant