chili
2017: Lotissement classique au Chili.
fond
Visions du Chili
Dimanche 01 Octobre 2017
 Le Chili, terre de tous les contrastes !!!

Sécurité:
Aucun problème de sécurité au Chili, même si il faut toujours se méfier des chiliens qui font marche arrière avec leur véhicule ... Ce ne sont pas les pros des manœuvres (on a testé pour vous, et dans ce cas là, le conducteur file rapidement).
Sur la Careterra Austral, les pick-up roulent souvent un peu trop vite ... Mais cela reste bien le seul souci en matière de sécurité que l'on peut avoir au Chili.


 

 Gastronomie:
Le Chili est généralement plus reconnu pour sa gastronomie liquide: vin & pisco, que pour ce qui est solide ... à juste titre ... On trouve un peu de tout dans les grandes chaînes de distribution, ce qui nous a permis de beaucoup cuisiner ... des plats français !
Les empenadas classiques (ceux estampillés "pino") restent de qualité fort variable et nous ont parfois déçu ...
Beaucoup de fromages et de charcuterie disponibles, mais les premiers sont en général au mieux insipides, quand les seconds sont fourrés aux protéines de soja OGM ... Quand on vous dit qu'on cuisinait français !!!

Communications:
Nous avons utilisé une carte SIM Entel, qui a fonctionné du Nord au Sud du pays. Dans la plupart des villes et villages, le gouvernement chilien a mis en place des zones de free wifi à l'aide du réseau "chile_gob".
Si dans la moitié des cas, le service ne fonctionnait pas, dans les autres cela permettait une connexion correcte pour relever les mails et ouvrir des pages internet dans des délais raisonnables. Le nombre de connexions simultanées étant en général restreint (de 15-30), il faut parfois persévérer pour pouvoir se connecter ...

Les chiliens:
Certainement un poil timide et d'une discrétion sans faille, les rares chiliens à nous avoir adressé la parole sont ceux qui avaient besoin d'un service ... Bref, ils sont peu causants.
C'est dommage, car tous ceux à qui nous avons adressé la parole étaient aimables et agréables.

Santé:
Nous avons trouvé de l'eau potable partout, mais le plus souvent nous avons dû solliciter les pompiers car les stations-service n'en proposent jamais dans la moitié nord du pays et rarement plus au sud.

Carton Rouge pour le Chili:
Nous déplorons la politique générale de double tarification appliquée pour les étrangers.
L'ensemble des parcs nationaux applique des tarifs x2, x3 ou x4 pour les étrangers, sans distinction d'âge ...
Nous avons finalement abandonné l'idée de prendre le ferry qui relie la fin de la Careterra Austral à Puerto Natales du fait de cette tarification indécente au regard du service proposé:
- 120.000 CLP pour les étrangers (adulte ou enfant), soit 150€/pers pour 40h de traversée ...
- 40.000 CLP pour les chiliens, (20.000 CLP pour les enfants/étudiants/seniors)
- 20.000 CLP pour les chiliens "locaux", (10.000 CLP pour les enfants/étudiants/seniors)
À ce prix là, ce sont visiblement les étrangers qui financent le subventionnement des places pour les locaux !
Pour info, nous avons pris un ferry qui relie Chiloé à Puerto Cisnes, avec une compagnie qui ne distinguait pas les passagers (cf article: Ferry Quellon/Puerto Cisnes) alors même qu'ils ne reçoivent aucune subvention de l'état pour un tarif de 11.200 CLP et 20h de traversée ... et les paysages étaient tout aussi magnifiques !

Routes:
On trouve de tout au Chili, mais les axes principaux sont en parfait état avec peu de péages finalement (seulement dans les régions proches de Santiago). De façon surprenante, un important tronçon de la Careterra Austral est asphaltée, et le reste en plutôt bon état.
Le prix du gasoil est très variable, d'une région à l'autre (de 450 CLP/L à Santiago à 649 CLP/L à cochrane) mais très peu de différence d'une station service à l'autre dans une même ville.
En Patagonie, on croise aussi des cavaliers ...
Partout au Chili, les routes sont jalonnées de mini-mausolées à dédiés aux victimes des accidents de la route.
chili3 chili2 chili1
Précédent
Suivant