2017: Aéroport Régional , Nasca, Pérou.
Visiter le site de Nasca
Vendredi 09 Juin 2017
Pour visiter les fameux géoglyphes de Nasca, il n'existe que 2 options:
1) Les miradors: Il y en a seulement 2, accessibles de la panaméricaine et bien visibles, impossible de les manquer!
Malheureusement, le premier mirador (celui en métal) ne permet de contempler que 3 figures, certes très sympatiques: l'arbre, les mains (mais les locaux l'appellent la grenouille) et le lézard. Le prix est modique: 3 sol /adulte (environ 1€), 1 sol /enfant.
Le second mirador se situe sur une butte naturelle, et ne permet de visualiser que des figures géométriques ... moins sympas.
2) Les petits avions CESNA: Il y a des agences en ville, mais pour notre part, nous sommes allés directement à l'aérodrome, pardon l'aéroport régional. Là, les compagnies viennent à vous avant même de descendre du camion ! En Juin, bonne nouvelle, c'est la basse saison, donc des prix plus attractifs. Bref, nous avons discuté avec 2 compagnies: Air Majoro et Aeroparacas. Le tarif proposé est sensiblement identique, mais après 40min de discussions, Air Majoro a accepté une ristourne de 20U$D sur le tarif du siège de Solenn. Bref, on a tous payé 60U$D, sauf la plus légère ! Puis, il faut ensuite s’acquitter de la taxe aéroportuaire: 30 sol / personne (environ 10€). Les vols sont à la carte. Toutes les compagnies proposent le même plan de vol, et donc la même durée de vol ... de toute façon, après 30 min de cabrioles, on est bien contents de rentrer ...
Impossible de s'aventure en voiture ou à pied sur le site, il n'existe aucun sentier pour le visiter du sol ...
Le petit "plus" de la compagnie Air Majoro: la possibilité d'utiliser les services de l'hotel Majoro (navette, piscine, parc, restaurant, etc ...) Un service impeccable et très agréable ... Sous l'oeil vigilant de "sergio" le lama de la maison !
Figure des "mains" ou grenouille, vue du mirador
Figure des "mains" ou grenouille, vue d'avion, le mirador en haut à Droite
Figure du "colibri", vue d'avion.
A bord du  CESNA qui nous a promené au dessus des lignes ...
Précédent
Suivant